Bloomfield Forecast, la prévision en temps réel

La prévision immédiate a longtemps servi dans les exercices de prévisions de très court terme des conditions météorologiques avant d’être appliquée au domaine de l’économie en 2008. Dans ce contexte, la prévision immédiate permet la surveillance des conditions économiques en temps réel. Cette approche moderne est pertinente car l’une des mesures clés du niveau actuel de l’économie globale notamment le produit intérieur brut, n’est disponible en Côte d’Ivoire, que trimestriellement et annuellement avec un retard considérable en plus des révisions qu’il nécessite. Par conséquent, les agents économiques dont l’activité nécessite des informations en temps réel de l’état de l’économie, se voient pénalisés. Bloomfield Forecast, est un outil de prévision qui vient combler ce gap au profit d’investisseurs, d’autorités politiques, de banquiers centraux et de tout autre agent économique, en fournissant un signal sur l’activité économique en temps réel.

Bloomfield Forecast photographie les conditions économiques qui influencent les flux financiers, les bénéfices des entreprises, et les décisions de politiques budgétaires ou monétaires. Bloomfield Forecast permet aux analystes économiques et financiers de suivre les principales publications pour détecter les premiers signaux utiles à leur prise de décisions. L’outil favorise les bonnes décisions d’investissement en facilitant l’anticipation des décideurs sur la conjoncture.

Bloomfield Forecast est basée sur des techniques de filtrage statistique appliquées à un modèle factoriel dynamique. Ces techniques sont très courantes dans l’analyse des grandes données car elles résument efficacement les informations contenues dans de grands ensembles de données par le biais d’un petit nombre de facteurs communs. Bloomfield Forecast permet ainsi de lire les flux d’informations en temps réel et d’en évaluer les effets sur les conditions économiques actuelles. L’outil imite ainsi le comportement des acteurs du marché et des prévisionnistes professionnels, en faisant des prévisions qui sont constamment mises à jour en réponse aux développements inattendus des communiqués économiques. La figure ci-dessous montre les prévisions issues de la BCEAO (rouge), de l’INS (bleu) et de Bloomfield Forecast (vert). Les prévisions de l’INS et Bloomfield sont relativement identique au premier et au dernier trimestre 2019. Celles de l’INS et de la BCEAO sont plus proches au deuxième et troisième trimestre en 2019. La différence des prévisions est minime pour la BCEAO et Bloomfield Forecast en 2020.

Ces prévisions automatisées sont relativement précises et fortement corrélées avec les prévisions produites par les institutions (notamment la BCEAO et l’INS et les experts dans le domaine de l’économétrie)

Bloomfield Forecast présente un intérêt avéré notamment pour les décideurs publics et les entrepreneurs soucieux d’entrer sur le marché ivoirien à partir des dernières informations sur les fluctuations de l’économie. Cela permettrait donc, aux banques commerciales de mieux orienter la diversification de leur portefeuille en termes de risques liés aux différents secteurs d’activité ; aux pouvoirs publics dont les besoins de planification nécessitent des hypothèses éclairées, de faciliter le renforcement des secteurs économiques au besoin ; à la BCEAO et toute autre banque centrale de consolider les calculs et les prises de décisions et finalement aux organisations d’aide au développement de mieux orienter leurs financements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X